Lorsqu’il s’agit de créer un contenu frais et révolutionnaire, il y a un débat de tous les côtés sur ce qui constitue une bonne rédaction de contenu. Certains auteurs sont en faveur d’articles de blog courts et directs, tandis que d’autres pensent que la longueur de votre contenu doit être supérieure à 1 000 mots. Quelle que soit la longueur de votre contenu publié, la chose la plus importante à garder à l’esprit est que vous voulez créer un contenu orienté vers l’utilisateur. Un excellent contenu peut répondre aux questions d’un utilisateur de moteur de recherche, clarifier des détails spécifiques et nourrir de nouvelles idées sur le long terme.

Cependant, la rédaction d’un nouveau contenu peut parfois sembler intimidante, voire impossible. Comment rédiger un excellent contenu ? Quels sont les outils et les astuces pour créer un contenu qui soit non seulement nouveau mais qui ait aussi une longue durée de vie ? Dans ce guide de rédaction de contenu facile, nous vous donnons les astuces pour produire sans problème votre contenu bien écrit.

Conseil n° 1 : pensez aux besoins de votre client


La première question que vous devez vous poser avant de taper sur le clavier est la suivante : de quoi le client a-t-il besoin ? Que cherche-t-il lorsqu’il tombe sur votre site Web ? Les utilisateurs des moteurs de recherche ne recherchent pas des faits ou des questions au hasard pour le plaisir – ils veulent des réponses et des solutions aux problèmes spécifiques à leur situation. Avant de rédiger vos grandes lignes, essayez de vous mettre à la place des clients et posez-vous les questions suivantes :

Ma page Web répond-elle à des questions pertinentes liées à l’industrie ou aux services de mon entreprise ?
Le contenu de ma page Web explique-t-il mes services de manière adéquate pour que toute personne, quel que soit son niveau d’expérience, puisse comprendre ?
Ma page Web permet-elle aux clients potentiels et actuels de me contacter facilement pour me faire part de leurs demandes/préoccupations ?

référencement local


Conseil n° 2 : Plus c’est long, mieux c’est


Lorsqu’il s’agit de contenu bien écrit, il ne faut pas lésiner sur le nombre de mots. Cela ne signifie pas que chaque élément de contenu numérique que vous produisez doit compter plus de 1 500 mots ; produire des mots pour le plaisir de produire des mots ne fera que vous nuire à long terme. Cependant, vous ne devriez pas avoir à limiter votre contenu en fonction du nombre de mots. En fait, avec un nombre de mots plus élevé, vous pouvez souvent décrire plus en détail vos services, vos produits et votre activité. Un nombre de mots plus important permet également de créer davantage de liens retour, ce qui contribue à améliorer le flux de trafic vers votre site Web.

Conseil n° 3 : pensez aux données démographiques


Qu’il s’agisse de publicité ou de marketing, votre public est un facteur essentiel dans tout type de contenu. Votre contenu numérique est-il destiné à des clients de tous âges ? Ou travaillez-vous à partir d’une plateforme B2B ? Dans le premier cas, vous voudrez peut-être éviter le jargon du secteur et adopter un style d’écriture plus direct. Si vous travaillez sur une plateforme B2B, vous devriez envisager de faire appel à un expert pour rédiger un texte approfondi sur un sujet lié au secteur d’activité de votre entreprise.

marketing de contenu

Conseil n° 4 L’âge compte


Un autre élément à prendre en compte lors de la création d’un nouveau contenu numérique est la façon dont le contenu vieillira dans le temps. Un contenu qui vieillit bien dans le temps et qui peut être consulté à plusieurs reprises est le meilleur type de contenu. Non seulement vous n’avez pas à vous soucier de l’entretien, mais ce type de contenu a le temps d’attirer progressivement plus de trafic Web au fil du temps. Voici quelques exemples de contenus qui vieillissent bien :

  • Les guides pratiques tels que les recettes, les projets de bricolage ou tout ce qui détaille un processus.
  • des articles de réflexion sur des positions spécifiques dans votre secteur d’activité
  • Listes de ressources, telles que des listes définissant la terminologie propre à votre secteur d’activité, en particulier pour les non-membres du secteur.
  • FAQs
  • Les contenus qui ne vieillissent pas bien sont
  • les articles d’actualité
  • Tout ce qui comprend des statistiques et leur analyse (bien que les statistiques puissent techniquement être mises à jour, vous devrez suivre et éditer ce type de contenu tous les ans environ).
  • Tout ce qui concerne les saisons et les fêtes de fin d’année
  • Contenu lié aux tendances actuelles

Plus un site Web se développe, plus la diversité de son contenu augmente. S’il n’est pas possible d’éviter complètement le contenu qui ne vieillit pas bien, gardez à l’esprit le type de contenu que vous faites circuler sur votre plateforme.

Conseil n° 5 : Faites un plan


Si la rédaction d’un plan semble être un conseil pour une dissertation de lycée, il y a des raisons pour lesquelles elle est largement enseignée dans les écoles. Les grandes lignes permettent à l’auteur de compartimenter ses idées et d’avoir une vue d’ensemble du contenu. Il existe de nombreuses façons de tracer un plan, mais pour le contenu numérique, nous suggérons la méthode suivante. Pour les exemples de ce guide de rédaction, nous supposerons que nous sommes une entreprise spécialisée dans la réparation de chaudières.

  • Titre : Faites réparer votre appareil de chauffage aujourd’hui
  • Sous-titre 1 : Nos services (500 mots au total)
  • Sous-titre 2 : Problèmes d’allumage (100 mots au total)
  • Sous-chef 1 : Autres avantages (200 mots au total)


Pour commencer à établir les grandes lignes, il est préférable de déterminer le nombre de sections dont vous aurez besoin pour votre contenu numérique et de les intituler de manière appropriée. À partir de là, il est plus facile d’organiser la page Web et de décider du nombre de mots que doit contenir chaque partie. En particulier pour ceux qui ont peur des contenus numériques plus longs, un article de 2 000 mots paraîtra moins intimidant s’il est divisé.

guide seo local

Conseil n° 6 : changez le point de vue de la langue


En particulier si vous rédigez du contenu pour une entreprise de services, il est important de vous concentrer sur le point de vue du client. Pensez aux pronoms que vous utilisez sur votre site Web. Au lieu d’utiliser “nous”, “nos” et “notre”, remplacez-les par “notre”. Par exemple :

Nous réparons rapidement les appareils de chauffage dans toute la ville de Lyon.

par rapport à

Obtenez des réparations rapides et fiables de votre chaudière à Lyon et dans les villes environnantes.

La première phrase fait le même travail que la seconde dans le sens où elle communique ce que fait l’entreprise. Cependant, la deuxième phrase est plus impérative et s’adresse aux besoins du client. Elle élargit également le champ d’action de l’expression “les villes environnantes”, car l’emplacement géographique est un facteur important que les clients prennent en compte lorsqu’ils choisissent entre deux entreprises.

Conseil n° 7 : utilisez une variété de formats


Pour que les informations soient faciles à trouver et à digérer par le visiteur, divisez-les non seulement en petites sections mais aussi en puces. Dans la plupart des sites Web, il n’y a pas que du texte : les graphiques, les appels à l’action et les listes de points peuvent également constituer des éléments importants de la structure d’un article. Les repères visuels sont des points de communication particulièrement importants pour les personnes qui traitent l’information visuellement, et il suffit parfois d’un article bien formaté pour inciter à l’action et convertir un visiteur du site en client.

La raison pour laquelle un formatage varié peut favoriser les conversions est qu’un lecteur peut parcourir une page plus facilement, ce qui signifie qu’il peut trouver ce qu’il veut plus rapidement. Les listes à puces sont particulièrement efficaces pour attirer l’attention du lecteur, surtout si elles contiennent des éléments qui pourraient être noyés dans un long texte. Enfin, les appels à l’action placés après de petites sections de texte permettent de maintenir l’attention du visiteur et l’encouragent à agir au lieu de se perdre dans de longues informations. Par exemple, si nous devions résumer les services de l’entreprise de réparation de chaudières de notre exemple en une liste à puces soignée :

Chaque réparation de chaudière comprend les éléments suivants :

  • Une garantie d’un an sur toutes les pièces et la main-d’œuvre
  • Un devis GRATUIT avant toute intervention
  • Des techniciens compétents et fiables
  • Une entreprise de service entièrement agréée et assurée avec un service garanti.


Cependant, ce n’est pas en plaçant uniquement quelques listes à puces que vous obtiendrez nécessairement des conversions. Vous avez besoin d’un appel à l’action, et les appels à l’action peuvent prendre de nombreuses formes. Il peut s’agir d’une phrase qui attire les clients, d’un formulaire électronique ou d’informations de contact. Dans cet exemple précis, le fait de faire suivre cette liste d’un bouton permettant d’obtenir un devis gratuit permettrait d’augmenter le nombre de conversions.

Conseil n° 8 : relire


Au strict minimum, votre contenu doit être grammaticalement correct et ne comporter aucune faute d’orthographe. De nos jours, il existe des tonnes d’outils différents pour vous aider à corriger la grammaire et l’orthographe, mais les erreurs de grammaire et d’orthographe sont toujours présentes dans de nombreux messages.

Bien que cela puisse sembler être un travail supplémentaire, prenez le temps de relire votre contenu écrit. Si possible, demandez à un autre membre de votre entreprise ou de votre équipe de le relire. La relecture permet non seulement de repérer les fautes de grammaire et d’orthographe, mais aussi de déterminer si votre contenu comporte des éléments cohérents.

rédaction optimisé google

Tout mettre en place


En gardant à l’esprit les conseils ci-dessus, nous vous recommandons de suivre cette présentation simple du contenu pour les pages de votre site Web. En divisant le contenu en sections similaires, il est plus facile d’écrire sur vos services ou vos produits. Une fois encore, vous serez surpris de voir tout ce que vous avez à dire sur votre entreprise lorsqu’elle est divisée de cette manière. Pour ce modèle, nous utiliserons à nouveau l’entreprise de réparation de chaudières :

Introduction (150 mots) – Il s’agit de votre accroche, c’est-à-dire de la façon dont vous allez convaincre un visiteur du site Web de continuer à lire. L’introduction doit être axée sur les avantages pour l’utilisateur. Dites-lui rapidement en quoi consiste votre service ou votre produit et ce qu’il obtiendra – évitez d’entrer dans l’histoire de votre entreprise. Cela les incitera à rester sur la page pour poursuivre la lecture .

Services/produits – Dans cette section, vous voudrez diviser vos services ou produits en parties plus détaillées et plus petites.

Section 1 (200-300 mots) – Décrivez le service en détail et prenez soin de révéler les avantages. Si vous avez une entreprise de réparation de chaudières, vous pouvez indiquer à votre public les types de chaudières que votre entreprise peut réparer, le type de questions ou de problèmes pour lesquels vous avez des solutions, et le type d’équipement que vous fournissez pour vos services. Décomposez vos services en autant de sections que nécessaire.

Section 2 (200-300 mots) – Si votre entreprise offre plus d’un service, vous pouvez continuer dans une deuxième section. Sinon, montrez ou énumérez les avantages spécifiques dont bénéficiera le client s’il utilise les services de votre entreprise. Par exemple, garantie de service 24 heures sur 24 pour les réparations, installation rapide de la chaudière, garantie sur la main-d’œuvre, etc.

Section 3 (200-300 mots) – Ajoutez un autre service ou donnez plus de détails sur un service. C’est l’endroit idéal pour montrer votre connaissance approfondie des services de votre entreprise. Par exemple : “Nous allons résoudre les problèmes de votre chaudière. Voici les problèmes de chaudière les plus courants auxquels les propriétaires sont confrontés, et nos méthodes pour les résoudre.” Vous pouvez résumer une liste de problèmes à partir de là, chacun avec une explication d’une phrase, et développer un contenu axé sur l’utilisateur.

Témoignages (100-500 mots) – Avant de terminer la page Web, pensez à insérer un témoignage sur un service ou un produit spécifique. Les témoignages sont un moyen efficace d’asseoir la fiabilité et la crédibilité de votre entreprise – si vous disposez d’un témoignage vidéo, c’est encore mieux.

Conclusion (200 mots) – Maintenant que vous avez attiré l’attention du lecteur, c’est le moment de parler plus en détail de votre entreprise et de ses avantages pour lui. En bref, la conclusion est une section “Pourquoi nous choisir”. Énumérez les éléments que votre entreprise peut fournir et dont il peut bénéficier. Bien qu’il s’agisse d’une excellente section pour parler de votre entreprise, évitez de vous plonger trop profondément dans l’histoire de votre entreprise et dans votre parcours professionnel. Si les visiteurs du site Web veulent en savoir plus sur la création de votre entreprise, il leur suffit d’accéder à la section “À propos de nous”. Voici un exemple de la façon d’intégrer la voix de votre entreprise sans perdre l’intérêt de votre public :

Notre entreprise est au service de la région de Lyon depuis 37 ans. Nous sommes une entreprise gérée localement. Nous promettons à nos clients:

  • Un service entièrement agréé et assuré
  • Une garantie de satisfaction à 100%.
  • Garantie de 10 ans sur les pièces et la main d’œuvre pour les nouveaux équipements
  • Une garantie de 2 ans sur les pièces et la main-d’œuvre pour les réparations
  • Service garanti dans un délai de 2 heures


Après avoir résumé les avantages que vous pouvez offrir aux clients, il est préférable de terminer votre page Web par un appel à l’action, comme un formulaire de courrier électronique, des informations de contact ou les heures d’ouverture.

Conclusion

La moitié du travail de rédaction d’un bon contenu consiste à faire appel à un rédacteur expérimenté ou à un professionnel du secteur, mais l’autre moitié concerne le formatage, la façon dont vous structurez l’information et la façon dont vous maintenez l’intérêt des clients. Grâce à ce guide, vous serez en mesure de fournir des informations transparentes sur vos produits et services. Il ne vous reste plus qu’à nous envoyer votre contenu et nous le combinerons avec un design personnalisé et des appels à l’action pour créer une page Web à forte conversion !